Question posée le 1er mai, portant sur les allégations de corruption à l'Agence du revenu du Canada

Le 1 mai, 2012 - 19h55

M. Hoang Mai (Brossard—La Prairie, NPD) Monsieur le Président, de nouvelles accusations ont été déposées contre trois individus, dont un ancien chef de division de l'Agence du revenu du Canada, en lien avec des allégations d'extorsion de fonds envers des restaurateurs.

Avec les conservateurs, les problèmes s'accumulent à Revenu Canada. Depuis ces dernières années, la GRC enquête sur plusieurs allégations de corruption, de pots-de-vin, et j'en passe.

Ça commence à faire beaucoup pour le gouvernement de la loi et l'ordre.

Est-ce que les conservateurs Vont encore nous dire qu'ils ne sont pas responsables de ça

L'hon. Gail Shea (ministre du Revenu national, PCC) Monsieur le Président, nous sommes responsables, et c'est pourquoi des accusations ont été portées. Il s'agit d'une affaire très grave, et nous ne tolérons pas ce genre d'inconduite. Comme la Chambre le sait, cette enquête a été lancée il y a déjà un certain temps, et des accusations ont effectivement été portées.

Comme le député devrait le savoir, il serait inapproprié de commenter une enquête de la GRC qui est en cours ou une affaire dont les tribunaux sont saisis. Je peux en revanche garantir à la Chambre que le gouvernement assurera l'intégrité de notre régime fiscal.